De plus en plus de Français sont aujourd’hui sensibles à l’écologie, et surtout à la question des déchets produits chaque année en plus grande quantité. En sachant qu’environ un tiers de nos déchets ménagers sont organiques, donc composables et que par définition, ils peuvent retourner à la terre et aider de nouvelles plantes à pousser, un cycle naturel peut être créé.

Dans cet article, nous allons vous présenter une technique de compost quelque peu particulière, mais très efficace pour mettre en place chez vous ce cycle vertueux de transformation : le lombricompostage. Que vous viviez dans une maison avec jardin ou dans un appartement sans balcon, vous pouvez tout à fait vous lancer dans l’aventure.

Voici donc tout ce que vous devez savoir avant d’accueillir chez vous une colonie de vers affamés. La Terre vous remerciera !

Qu’est-ce que le lombricompostage ?

Le lombricompostage est un processus qui consiste à transformer les déchets organiques de cuisine en fertilisant 100 % naturel grâce à la digestion de petits « vers de surface ». Cette technique de compost est mise en place dans un équipement appelé lombricomposteur, dans lequel va se créer tout un écosystème de traitement de déchets en version miniature.

La différence avec le compost

Avant de comprendre comment marche ce processus, il est important de faire la différence entre le compost dit « traditionnel » et le lombricompost. Le compost est une méthode « à chaud » nécessitant suffisamment d’espace ainsi qu’un volume de nourriture conséquent afin que la température puisse monter, que la fermentation commence et que les différentes bactéries et autres champignons fassent leur travail de décomposition.

À l’inverse, le lombricompost est un processus qui s’effectue à basse température dans de petits bacs qui prennent très peu de place. La nourriture est déposée en couches fines afin que la température ne monte surtout pas, en évitant toute fermentation et aussi toute odeur.

Comment ça marche ?

Le lombricomposteur peut être fabriqué de manière artisanale pour les plus bricoleurs ou acheter en magasin bio ou spécialisé. Il est généralement en plastique ou en bois, et grâce à sa petite taille, il est tout à fait adapté à la vie en appartement et trouve sa place sur les balcons ou directement dans la cuisine.

Aussi, de manière simplifiée, voici les différentes étapes du processus :

  1. Vous remplissez le 1er bac avec les déchets organiques, sans trop les tasser
  2. Les vers commencent alors la dégustation
  3. Une fois qu’ils ont consommé et décomposé la majorité du premier bac, il est temps de remplir le 2e avec de la nourriture fraîche
  4. Les vers vont se déplacer à l’étage du dessus par des microperforations, à la recherche de nouveaux aliments
  5. Une fois la décomposition de 2e bien entamée, remplissez le 3e
  6. Au bout de 5 mois environ, le 1er bac est plein de compost qui peut être récupéré pour le placer au-dessus afin qu’il prenne la place du 3e et ainsi de suite.

Ce qu’il faut savoir avant de commencer

Les vers sont frileux et se plaisaient à une température d’environ 15 à 20°C. Il est donc important de bien choisir l’emplacement du lombricomposteur. Idéalement il sera placé à l’intérieur et s’il est placé à l’extérieur, il faudra bien l’isoler.

Les premières semaines, les vers seront stressés et vont avoir besoin d’un temps d’adaptation avant de pouvoir se mettre au boulot. Il faut donc veiller à leur donner de la nourriture en petites doses, en augmentant petit à petit l’apport au fil du temps.

Il faut absolument éviter de leur donner de la viande, des produits laitiers, des restes d’oignons, d’ail et de poireaux ainsi que tout aliment ayant été en contact avec des produits chimiques.

Les premières semaines sont parfois compliquées, armez-vous de patience, soyez observateurs et surtout ne désespérez pas, vous êtes sur le bon chemin !

Les avantages du lombricompostage

  • L’utilisation est relativement simple et facile, toute l’année, dans tous les types d’habitats.
  • Le matériel prend peu de place et demande très peu d’entretien.
  • Un compost et un fertilisant 100 % naturel, fait maison et gratuit disponible toute l’année.
  • Réduction conséquente des déchets ménagers.
  • Activité pédagogique intéressante pour les enfants.

Les inconvénients du lombricompostage

  • L’écosystème du lombricomposteur étant très fragile, si vous commettez une erreur de parcours, des odeurs désagréables peuvent apparaître et des insectes peuvent être attirés.
  • Tous les types d’aliments ne sont pas bien accueillis par les vers et ne leur conviennent pas.
  • Si le lombricomposteur n’est pas bien entretenu, les vers peuvent tenter de se faire la malle…

Les critères d’achat

Avoir l’envie de se lancer dans l’aventure du lombricompostage est merveilleux, mais encore faut-il bien choisir son matériel. Voici donc quelques critères de sélections à prendre en compte lors de l’achat :

La taille

Un des critères les plus importants afin que le lombricomposteur que vous allez acheter convienne parfaitement à vos besoins. Plusieurs tailles sont disponibles sur le marché, convenant ainsi à une personne seule, un couple avec enfants ou encore pour un usage collectif comme pour un restaurant. Si le matériel choisi est trop petit, les bacs seront rapidement pleins, trop tassés et le rendu ne sera pas optimal. Au contraire, s’il est trop grand, les vers ne pourront pas circuler facilement.

La matière

Si la plupart des modèles proposés sont en plastique ou en bois, d’autres matières, comme le textile ou l’acier, sont parfois utilisées. L’avantage du bois est qu’il sera très esthétique, naturel et qu’il va aussi bien s’adapter en intérieur comme en extérieur. En revanche, n’étant pas étanche, il risque de laisser passer des odeurs et son entretien sera moins évident. Le plastique quant à lui est simple d’utilisation, s’adapte à tous les environnements, mais ne supporte pas les variations importantes de températures.

L’emplacement

Si la majorité des lombricomposteurs sont destinés à être directement installés dans la cuisine, il convient toutefois de savoir où vous allez le placer et si vous serez amené à le déplacer ou pas. Il est important de garder en mémoire qu’il sera difficile de le laisser passer l’hiver à l’extérieur sans prendre des mesures de protection ou d’isolation afin que les vers ne souffrent pas trop.

Les meilleurs modèles de lombricomposteur

1/ Le lombricomposteur UrbAlive

UrbAlive Lombricomposteur d’intérieur bio au design européen chic Anthracite
  • Solution naturelle de traitement des déchets de cuisine.
  • Usage en intérieur toute l’année.
  • Design européen raffiné et moderne.

On commence avec un modèle extrêmement élégant, au design très agréable et disponible en deux coloris. Ce lombricomposteur chic d’à peine 60 centimètres, créé pour être à l’intérieur, trouvera parfaitement sa place dans votre cuisine, à la vue de tous sans que vous n’ayez besoin de le cacher. Il présente un système de 3 plateaux classique et est très simple d’utilisation avec possibilité de récupérer le « thé de vers ».  Le kit comprend 250 grammes de vers de surface, un substrat de 500 grammes, des gants, une petite pelle et un tapis d’humidification pour bien commencer.

2/ Le lombricomposteur Urban WormBag

WORMSYSTEMS Urban Worm Bag - Composteur à vers de Terre pour Le compostage de déchets organiques...
  • La totalité des déchets organiques d’un ménage de 1 à 6 personnes peut être décomposée par les vers de terre dans ce lombricomposteur!
  • Le lombricompost produit par ce procédé a des vertus scientifiquement prouvées sur la santé des plantes.
  • Le fonctionnement et la récolte du vermicomposteur sont très simples : l’alimentation se fait par le haut et la récolte se fait facilement et sans effort par le bas. Pas de plateaux à soulever

Ce modèle de lombricomposteur allemand est un des derniers arrivés sur le marché et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il vient révolutionner la pratique. Le système n’est plus du tout à plateaux classiques et s’en est donc terminé pour les changements de bacs, les vers qui tentent de s’échapper ou qui ont du mal à circuler entre les différents plateaux.

Ce nouveau système pas forcément élégant, mais extrêmement pratique permet de traiter les déchets ménagers d’une famille de 6 personnes avec un minimum de manipulation. Il convient aussi bien aux personnes qui vivent en appartement qu’à celles qui disposent d’un jardin. Un peu plus grand que le précédent avec ses 80 centimètres, il trouvera tout de même sa place dans la cuisine. Il est livré avec le substrat de départ, un guide de montage et les vers.

3/ Le lombricomposteur VidaXL

vidaXL Lombricomposteur 4 Plateaux Vermicomposteur Poubelle Bac à Compost
  • Dimensions (hors tout) : 42 x 42 x 60 cm (L x l x H)
  • Dimensions (chaque plateau ) : 36,5 x 36,5 x 12,5 cm (L x l x H)
  • Matériau : Plastique PEHD

Parce qu’il en faut pour tous les goûts, ce dernier modèle représente la simplicité et l’efficacité à un prix très abordable et intéressant. Pas très esthétique, mais relativement simple d’utilisation et d’entretien, ce modèle de 55 centimètres trouvera facilement sa place dans la cuisine, mais aussi dans un jardin ou sur un balcon. Économique et simple, il permet de recycler vos déchets sans vous ruiner, point.