Malgré sa longue et abondante tradition, les tableaux africains anciens représentant l’art de l’Afrique, qui reste pour la plupart incompris et négligé en dehors du continent.

Beaucoup de gens ont du mal à s’identifier aux représentations africaines du statut social, de la beauté, de la spiritualité et de l’éthique, si distinctes de ce que nous avons l’habitude de voir dans le monde occidental. Aujourd’hui, nous allons essayer de vous rapprocher un peu plus de l’art traditionnel africain à travers notre article.

Découvrir le tableau africain ancien

Commençons par mentionner que l’art africain est un terme très large et polyvalent, qui est généralement utilisé pour décrire l’art réalisé dans la région du sud. Bien que l’art et l’esthétique traditionnels africains varient considérablement d’un pays à l’autre, certains éléments sont partagés à travers le continent.

L’Afrique est donc un grand continent, comprenant une myriade de pays et de cultures, son art ne peut pas être défini sous un seul titre. Par conséquent, le terme « art africain » se réfère généralement à l’art de l’Afrique subsaharienne.

Le tableau africain ancien a de nombreuses caractéristiques, dont certaines incluent l’expressionnisme créatif sur le réalisme, la prévalence des images et de la figure humaine, une plus grande concentration sur la peinture, des thèmes et des représentations abstraits, ainsi que la fusion des arts visuels et de la performance.

Les tableaux africains anciens, ont été très influencés par les peintures et gravures rupestres africaines d’autrefois, lesquelles comprenaient :

  • Des éléphants ;
  • Des personnages monochromes munis de têtes rondes ;
  • Des antilopes ;
  • Des bovidés ;
  • Des autruches ;
  • Des rituels religieux ;
  • Des gazelles ;
  • Des tribus armées d’arcs et de flèches.

Le style des images est naturaliste, animé et entièrement différent à la fois du style libyco-berbère conventionnel, et du premier groupe naturaliste de l’Atlas. Ainsi, ils sont très influencés par l’art sud-africain, le bushman.

Ce sont donc des tableaux représentant des figures polychromes, ressemblant aux peintures découvertes auparavant dans les roches du Tassili, qui représentent des silhouettes humaines accompagnées de leurs bétails. On y retrouve parfois une ressemblance frappante avec l’art de l’Egypte ancienne.

Choisir l’art abstrait pour un tableau africain ancien

L’abstraction visuelle est l’une des caractéristiques les plus importantes de l’art africain retrouvée dans les tableaux. La plupart des œuvres d’art traditionnelles africaines sont abstraites. La propension africaine vers l’abstraction a ses racines dans le besoin de l’artiste d’exprimer une idée, plutôt que de simplement représenter un sujet.

Au lieu de représenter les animaux et les humains de manière réaliste, les artistes africains déforment, remodellent et interprètent de manière créative leurs figures. L’abstraction africaine ne dérive pas des exigences du médium, ou du manque de compétences de l’artiste, bien au contraire, c’est un choix conscient de celui-ci, utilisé pour transmettre le message.

Ceci est particulièrement visible dans les représentations de la beauté féminine, où au lieu de représentations figuratives naturalistes, les artistes africains choisissent généralement de mettre en avant le concept de beauté dominant dans leur culture, en représentant, par exemple, des petites bouches, des cheveux tressés ou encore, un cou annelé.

Lorsqu’il s’agit de représentation corporelle complète des femmes, les idées de gros seins ou de ventre gonflé sont courantes, car elles mettent en évidence la fertilité et le rôle de la femme en tant que nourricière.

Choisir l’art à thème théologique pour un tableau africain ancien

Étant donné que la plupart des œuvres d’art africaines traditionnelles ont une soustraction éthique ou religieuse, ces figures animales et humaines abstraites présentent souvent diverses idées, telles que les esprits, les dieux mythiques, leurs pouvoirs, leurs valeurs morales, leurs superstitions, etc.

Étant profondément métaphorique, l’art africain émane des significations, et des leçons plus profondes, qui vont bien au-delà des idées de beauté et d’esthétique pure. Par exemple, les têtes surdimensionnées sur les figures humaines, sont une caractéristique commune dans l’art africain.

La symbolique est évidente, une grosse tête signifie une personne intelligente et sage, c’est pourquoi elle est souvent utilisée dans les représentations de rois et de chefs tribaux.

De nombreux tableaux africains anciens, mettent l’accent sur l’importance des ancêtres en tant qu’intermédiaires entre les vivants, les dieux et le créateur suprême, car l’art est considéré comme un moyen de contacter et communiquer avec les esprits des ancêtres.