Gymnospermes - Taxacées
IF (Ifreteau)
Taxus baccata
Precedent Precedent



Echantillon prélevé :
en mai 1995, jardin public.

Description :
Arbre ou arbustre de 5 à 8 m, pouvant atteindre 20m, à feuillage sombre sur lequel tranche des arilles rouges. Le tronc est dressé, couvert d’une écorce rouge se détachant par plaques allongées. Les feuilles sont en forme d’aiguilles, aplaties, terminées par une courte pointe, disposées dans un plan de part et d’autres du rameau, molles, vert sombre et luisantes en dessus, vert jaunâtre, mates, en dessous. Les fleurs sont minuscules, dioïques. Les mâles sont en chatons, les femelles sont isolées en long rameaux. La floraison à lieu d’avril à mai. Les fruits sont des graines dures entourées d’un arille charnue, rouge à maturité.

Localisation :
bois, rocher, surtout en montagne, dans toute l’Europe.

Confusions possibles :
avec le sapin (Abies alba Miller).

Composition :
Le feuillage et les graines contiennent plusieurs alcaloïdes, en particulier la taxine, très toxique, qui donne l’hydrotaxine par hydrolyse. L’if contient de plus un glucoside, la taxicatine.

Toxicité :
Le bois, l’écorce, les feuilles et les graines sont toxiques. Les feuilles sont le siège principal du poison ( la taxine ) qui serait localisé dans les tissus épidermiques. Les feuilles âgées et les feuilles desséchées sont plus vénéneuses que les feuilles jeunes et fraîches. Les empoisonnements par mastication sont fréquents chez les animaux. Chevaux, ânes et mulets y sont extrêmement sensibles et peuvent être tués en moins d’une heure. Les lapins, cobayes et chats sont par contre insensibles aux feuilles d’if. Chez l’homme, l’if engendre des troubles digestifs, nerveux, respiratoires et cardio-vasculaires qui peuvent entraîner la mort. On employait l’if autrefois pour empoisonner les pointes des flèches. L’arille rouge n’est pas toxique, à condition de ne pas mâcher sa graine.

Symptômes :
Excitation, hyperventilation, tachycardie puis ralentissement du coeur, hypotension, nausées, douleurs stomacales, crampes, vertiges, coliques, diarrhées violentes, étourdissements, convulsions, coma, mort. Les reins sont lésés et le foie et tuméfié à l’autopsie..

Propriétés médicinales :
Le suc de l’if a été signalé comme spécifique souverain contre les morsures de vipères. Les arilles débarrassés de leur graines ont une action adoucissantes, diurétiques et laxatives.

Utilisations alimentaires :
l’arille rouge charnu entourant la graine peut se manger tel quel comme friandise à condition de ne pas mâcher la graine. Il est sucré et très mucilagineux.

If


Tous droits réservés Vincent TANDART, 1995-1999