Angiospermes - Dicotylédones - Caprifoliacées
CHÈVREFEUILLE DES BOIS (Camerisier)
Lonicera periclymenum
Precedent Precedent



Echantillon prélevé :
en mai 1995,
en bois.

Description :
Arbuste de 1 à 2 mètres de haut grimpant. La tige est dressée, rameuse, glabre. Les feuilles sont opposées, pétiolées, ovales, d’un vert blanchâtre. Les fleurs sont blanc-jaunâtre, à corolle formée d’un tube, fendu en 2 lèvres, la supérieure à 4 lobes. Les fleurs, réunies en inflorescence, fleurissent de mai à juin et dégagent un parfum suave. Les fruits sont des baies, coalescentes par deux, noires et luisantes.

Localisation :
haies, bois, Est et Centre de la France principalement, presque toute l’Europe.

Confusions possibles :
aucune en dehors du genre.

Composition :
Les fruits sont riches en saponines et il y a de l’acide cyanhydrique mais toutes les substances toxiques renfermées sont encore mal connues.

Toxicité :
Les baies de toutes les espèces de chèvrefeuille sont toxiques, quelle que soit leur couleur. Leur ingestion peut provoquer des troubles digestifs, nerveux et cardiaques, occasionnellement mortels. Ces fruits peuvent chez différente espèces comme le camerisier des haies être sucrés, ce qui est dangereux, la couleur des baies étant déjà bien tentantes pour les enfants ... Lonicera nigra aux baies noires peut se trouver dans le même biotope que les myrtilles. Ses baies peuvent alors être cueillies en même temps par mégarde.

Symptômes :
vomissements, diarrhées violentes, voir sanglantes, sueurs abondantes, larmoiements, congestion du visage avec mydriase, secousses musculaires, tachycardie, puis arythmie, somnolence suivie parfois d’un coma, possibilité d’issue fatale. La guérison survient cependant le plus souvent dans les 48 heures.

chevrefeuille des bois

Tous droits réservés Vincent TANDART, 1995-1999